Albator, Corsaire de l’espace !

Salutations bande de dindonneaux !

Comme stipulé dans le titre, aujourd’hui c’est cinéma et pas n’importe quel film, puisqu’il s’agit du trop badass Capitaine Albator (Harlock pour les puristes)!

Albator-Corsaire-de-lEspace-Affiche-France

Pour ceux qui ont eu l’immense privilège de naître dans cette formidable époque qu’est la fin des années 80 et le début des années 90, je n’ai pas vraiment besoin de vous présenter le personnage, puisqu’il a du comme pour moi vous accompagner pendant une bonne partie de votre enfance !

Pour les autres moins chanceux qui seraient nés plus tard, fin des années 90, début 2000, et qui n’ont pas eu le bonheur de grandir avec cette icône, laissez-moi vous dire que vous êtes complètement nazes !

Pour le petit résumé Albator (Harlock) est donc un personnage issu de l’esprit du génial Leiji Matsumoto en 1969 sous le nom de Dai-kaizoku Harlock (Harlock le pirate de l’espace si je dis pas de conneries).

Il a gagné le cœur du public français dans les années 80 comme je le disais, en ayant deux de ses séries diffusées sur la 2, à savoir Albator le corsaire de l’espace (Albator 78) et Albator 84.

Je ne vous ferai pas un résumé de l’histoire vu qu’elle diffère dans chacune des séries, et ça embrouillerait plus qu’autre chose, donc on va plutôt se focaliser sur l’histoire du film, ça sera plus simple.

poster-affiche-albator-78-corsaire-de-l-espace

Les première minutes du films nous expliquent brièvement que l’humanité a exploré et colonisé l’univers entier, voyant sa population atteindre plus de 500 milliards d’individus éparpillés dans l’immensité spatiale.

Le soucis c’est que toutes les planètes colonisées ont vu leurs ressources utilisées dans leur quasi totalité, et que l’humanité se meurt. Elle décide donc de revenir tout naturellement à sa planète mère, la Terre. Le problème c’est que 500 milliards d’être humains ça fait un poil beaucoup. Une organisation du nom de GAIA se met donc en place pour interdire l’accès à la planète bleue, et l’un des conflits les plus sanglants de l’humanité aura lieu sous le nom de « Guerre du retour », à la suite de quoi, la Terre devient un sanctuaire inviolable ou personne n’a le droit de vivre. Le Capitaine Albator il est pas trop d’accord avec cette politique et décide donc de devenir un super pirate de l’espace pour foutre la merde ! Nous on suivra principalement l’histoire à travers les yeux de Yama, nouvelle recrue fraîchement arrivée à bord de l’Arcadia, le vaisseau d’Albator.

Le film dure 1H55 et il se passe constamment quelque chose. À aucun moment je n’ai pu constater de longueurs ou de temps morts, et on enchaîne avec classe et intelligence gunfights spatiaux ou cassages de gueules sur la terre ferme.

Concernant l’histoire en elle-même elle se suit bien, sans qu’il y ait de moments what the fuck ou on ne bite plus rien. Tout est expliqué de manière claire et on sait pourquoi tel personnages fait telle ou telle chose.

Concernant les personnages à l’écran et la qualité visuelle, on prend une énorme claque ! C’est diablement beau, et certains protagonistes font plus vrais que nature. On s’émerveille bêtement à chaque nouveau plan, et on verse une petite larme parce ça nous touche en dedans de nous-même.

Pour vous faire une idée, on va faire un petit comparatif avant/après, des héros, vous allez voir, ça vaut le détour.

Je crois que le changement le plus impressionnant concerne Yattaran, l’un des fidèles lieutenant d’Albator

Voilà sa version avant, issue de l’animé :

yattaran

 

et voilà maintenant sa version « next-gen » :

yattaran (1)

 

On voit qu’il n’y a plus rien à voir.

Allez on s’en fait un autre juste pour la route.

Nausicaa (Kei) également lieutenant d’Albator, avant :

7197

 

et sa version « next-gen » :

75733

 

Je ne vous fait pas le reste des personnages, mais la transformation vaut vraiment le coup.

Au final je ne peux que vous conseiller vigoureusement de courir au cinéma pour le voir avant que celui-ci n’y soit plus, car vous rateriez quelque chose. Tout le monde y trouvera son compte, les fans de la première heure, et les néophytes vu que l’histoire est complémentent inédite. C’était un pari osé de réadapter un manga/animé des années 80 en version 2013 avec toutes les difficultés que ça imposait, mais ils ont réussi avec brio, et vous vous devez d’aller le voir !

Bon moi je vous laisse en compagnie du Capitaine et je vais faire un tour avec l’Arcadia qu’il m’a gentiment prêté pour une balade, n’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous avez pensé du film ! à peluche y a Nausicaa qui m’attend !

1269453073_20100324_harlock_2_ori3498250169

Hop pour l’acheter :

Albator, corsaire de l’espace (DVD)

Albator, corsaire de l’espace [Blu-ray]

Albator : Corsaire de l’espace – Blu-ray 3D + Blu-ray + DVD [Blu-ray]

Publicités

2 commentaires sur « Albator, Corsaire de l’espace ! »

  1. C’était effectivement un rendez vous que tous les gamins de l’époque ne ratez pas, toi le premier! Tu en as même arrêté tes cours de judo, car ça te faisait rater tes séries et dessins animés! :/ La transformation des personnages nouvelle génération à l’air vraiment bien faite et c’est vrai que celle du petit rondouillard à lunettes Yattaran est assez spectaculaire. Je pense que j’irai sûrement le voir, par curiosité, mais aussi, un peu pour me replonger dans l’univers de ton enfance. 😉

    J'aime

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s