Assassin’s Creed : Unity, Edition Collector : Guillotine ! La Révolution dans ta gueule !

Salutation bande de Phrygien !

Vous aimez revivre des époques lointaines pour crapahuter partout sur les toits en sautant lourdement sur la tronche de gardes qui n’ont rien demandé afin de leur planter bien profondément votre lame secrète qui fait « shling » ? Ok dans un premier temps j’aurais pu dire que vous étiez des malades mentaux doublés de psychopathes, parce qu’on peut pas vraiment dire que ce soit un loisir des plus convivial, mais en fait non c’est pas grave puisque ce n’est pas réel ! C’est pas réel hein ?

Bref bienvenue pour cet unboxing de l’édition collector d’Assassin’s Creed Unity, l’édition Guillotine, en version écrite avec photo mais également vidéo avec des images qui bougent, parce qu’aujourd’hui c’est le futuuuuuur, yeaaaah !

ACU_hero

Voilà, maintenant qu’on sait de quoi on va parler, commençons dans le vif du sujet avec la présentation de la boîte !

DSC_0159 DSC_0160 DSC_0161

Vous pouvez voir qu’en plus d’avoir le nom de « Guillotine » cette édition en a également la forme. Regardez la boîte de face, ça ne vous rappelle pas le tranchant de cette machine de torture bien connue ? Figurez vous qu’elle s’ouvre également en reproduisant le mouvement de la dite machine, ce qui est assez rigolo, même si cela risque d’abîmer d’avantage le couvercle de la boîte mais ça c’est une autre histoire !

Ensuite, on a le SteelBook! Bon, rien d’exceptionnel ici, si ce n’est qu’il a quand même de la gueule, faut l’avouer !

DSC_0162 DSC_0163

On trouve également une lettre cachetée à la cire, du plus bel effet, adressée à Arno Dorian contenant le plan détaillé du Paris de 1789, qui n’est autre que l’aire de jeu dans le jeu lui même !

DSC_0165 DSC_0166 DSC_0167

Deuxième enveloppe contenant cette fois ci deux lithographies de Paris, que vous pourrez encadrer chez vous pour vous la péter ou pas !

DSC_0168 DSC_0169 DSC_0170

Vient ensuite l’Artbook, certes un poil petit (il fait grosso merdo la taille de ma main) mais qui contient tout ce qu’on attend d’un ArtBook digne de ce nom, donc pleins d’illustrations bien cool en rapport avec le jeu et l’histoire !

DSC_0171 DSC_0172 DSC_0173 DSC_0174 DSC_0175

Assez inhabituel dans une édition collector, on a cette fois ci une boîte à musique. Elle est d’ailleurs assez bien foutue et, classieuse, même si la musique qui reste un peu dans la tête n’est pas exceptionnelle. Mais ça reste tout de même sympa et intéressant !

DSC_0176 DSC_0177 DSC_0178

Autre Goodies assez peu courant, un paquet de cartes à l’effigie des différents protagonistes du jeu. Alors oui,ça reste un jeu de cartes assez banal, mais les illustrations bien sympathiques dessus, le rend assez unique et plaisant à utiliser !

DSC_0180 DSC_0179

On a aussi droit à la bande originale du jeu, contenant je ne sais plus combien de titres mais qui est fort sympa à écouter !

DSC_0164

Bon après, y a le jeu, ce qui me semble assez logique quand même !

DSC_0208 DSC_0209

On peut maintenant attaquer la pièce maîtresse de cette édition, qui n’est autre que la splendide statuette à l’effigie d’Arno Dorian trônant fièrement sur une guillotine qui vient tout juste de servir. Classe, ultra détaillée, et tout bonnement énorme (en terme de taille, oui oui, vous avez intérêt à avoir un minimum de place), c’est clairement la claque qu’on attendait au niveau des goodies de cette édition et, elle remplit merveilleusement bien son boulot ! jugez par vous même !

DSC_0181 DSC_0182 DSC_0183 DSC_0184 DSC_0185 DSC_0186 DSC_0187 DSC_0188 DSC_0189 DSC_0190

Edition Collector avec statuette oblige, je vous ai concocté un « Time of PQ » du feu de dieu pour que vous puissiez vous aussi utiliser de façon pratique votre nouvelle statuette !

DSC_0191 DSC_0192

Je vous mets également la petite vidéo d’unboxing que j’ai faite, pour ceux qui préfèrent voir des images qui bougent !

Pour finir, si vous êtes comme moi, atteints de collectionite aiguë et que vous voulez pousser encore plus loin votre collection d’Assassin’s Creed, il y a également moyen de vous procurer des répliques des lames secrète, celle d’Ezio et celle d’Arno pour être précis. Je les ai toutes les deux et je vous ai pris quelques photos histoire que vous puissiez vous faire votre propre avis sur la question. Je vous mets également des liens pour vous les procurer, ça sera plus simple et vous n’aurez même pas besoin de chercher comme ça, c’est pas beau ?

DSC_0239 DSC_0240 DSC_0241 DSC_0242 DSC_0243 DSC_0244 DSC_0245

Voilà quelques liens Amazon utiles !

Assassin’s Creed: Unity – édition spéciale PS4

Assassin’s Creed: Unity – édition spéciale Xbox One

Assassin’s Creed : Unity – Edition Bastille PS4

Assassin’s Creed: Unity – édition spéciale PC

Assassin’s Creed : Unity – Edition Bastille PC

Assassin’s Creed : Unity – Edition Bastille Xbox One

Assassin’s Creed : Unity – offre spéciale Amazon PS4

Assassin’s Creed : Unity – offre spéciale Amazon Xbox One

Voilà ensuite les lames secrètes :

Assassins Creed IV Hidden Blade Gauntlet (Edward Kenway)

Assassin’s Creed Unity The Phantom Blade Figurine (Arno Dorian)

Neca – Assassin’s Creed réplique Roleplay gantelet Ezio Auditore

cropped-carte-de-visite-sky-the-pouik-pouik-recto-2.jpg

Publicités

2 commentaires sur « Assassin’s Creed : Unity, Edition Collector : Guillotine ! La Révolution dans ta gueule ! »

  1. Je connais le jeu depuis un petit moment maintenant. Même si je n’y joue pas moi même, je tiens malgré tout à souligner et saluer la qualité du graphisme, des décors et la minutie du travail. Le souci du détail pour l’ensemble des lieux parcourus tout au long du jeu. En faisant abstraction du fil conducteur du jeu que l’on connaît, c’est le côté historique qui y ait associe qui est vraiment intéressant. Outre son côté ludique indaignable, c’est le côté historique et instructif que j’apprécie. Chapeau bas aux concepteurs du jeu et aux graphistes, on en prend plein les yeux.
    Côté coffret il est vraiment très beau et la statue, magnifique. Superbe sur toute la ligne!

    J'aime

  2. En ce samedi pluvieux, j’en ai profité pour découvrir un peu plus les décors de ce jeu. Quel plaisir de « découvrir » le Paris de 1789 et de « visiter » des lieux historiques dans les moindres recoins ou certains, qui n’existent plus. Après Versailles, je me suis promenée dans les rues de Paris avec un petit tour sur les toits. Un petit crochet par Notre Dame sans avoir à débourser un centime,avec en prime une vue intérieure d’ensemble du haut de la rosace et une superbe vue panoramique de la ville du haut du clocher. Finir en beauté par La Bastille. Une ballade géniale. Rien que pour ça, ça vaut le détour. Le top!

    J'aime

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s