Gravity ou le film qui sublime l’espace !

Salutations jeunes gens perdus dans l’ignorance de vos cerveaux ramollis.

Aujourd’hui on va parler cinéma, le vrai, le beau, celui qui fait du bien quand on le regarde.

Comme l’annonce le titre, nous allons parler de Gravity, film actuellement en salle, écrit, produit, réalisé et monté par Alfonso Cuarón.

gravity-banner

L’affiche donne des informations importantes concernant le film, ne serait-ce qu’au niveau du casting par exemple. On ne voit que deux noms, Sandra Bullock et George Clooney, et c’est tout à fait normal, car le film ne repose que sur le jeu de ces seuls acteurs. Vous allez surement penser que c’est une mauvaise blague ou autres, mais non, car l’histoire retrace les (més)aventures d’une expédition d’astronautes chargés de réparer le télescope Hubble.

On comprend mieux pourquoi un casting si réduit. Généralement on  n’envoie pas 800 personnes lors de voyages de ce genre.

Vous remarquerez également en relisant ma phrase du dessus, que le pitch du film tient lui aussi sur un timbre poste. Le titre est également assez énigmatique, personnellement je l’aurais appelé « La plus grosse poisse de l’univers »  mais c’est un peu moins joli à lire, j’en conviens.

Se moquerait-on du bon peuple venu regarder un film digne de ce nom ? Non justement. Ce film, avec ces deux acteurs et son scénario écrit sur un string de lilliputienne, a plus de personnalité, d’impact et de présence qu’un film avec un scénar long comme le bras, disposant d’une avalanche de peoples en tout genre en guise d’acteurs. Si vous avez pensé à « Astérix aux jeux olympiques » vous voyez grandement de quoi je veux parler.

Il sera difficile de parler longuement de l’histoire, même si vous vous doutez bien qu’il va se passer des trucs intéressants tout le long du film, d’ailleurs il n’y a aucun temps morts. Mais je peux tout de même vous dire certaines choses. Ce film met une énorme claque à tous les niveaux. Comment cela est-ce possible vous direz vous, et bien je vais vous le dire moi.

Tout à bénéficié d’un soin énorme. La production à reçu le soutien d’anciens astronautes ainsi que de la NASA pour pouvoir représenter une expédition spatiale le plus fidèlement possible. Des libertés ont bien évidemment été prises pour rendre le film plus divertissant, mais l’écart reste relativement mince, et dépeint donc vraiment fidèlement l’espace et ce qui fait son charme.

Gravity-5

Les panoramas sont juste magnifiques, et la 3D extrêmement bien utilisée leur rend admirablement justice. On regarde chaque plan avec un sourire béat en se disant « putain c’est beau », et tout le film est comme ça, donc c’est une véritable merveille visuelle et ça fait vraiment du bien à la rétine, donc rien que pour ça le film mérite d’être vu.

Ok pour l’aspect visuel, mais qu’en est-il du jeu d’acteur ?

Deux acteurs, ok, mais c’est pas non plus Jojo le clodo, et Alfonse le bigorneau. Là on a droit à Sandra Bullock plus souvent habituée aux comédies et Goerges Clooney.

o-GRAVITY-facebook safe_image

On pourrait facilement s’attendre à ce que Monsieur What Else s’accapare complètement l’histoire tant le bonhomme est charismatique. Mais non justement. Sandra Bullock livre une prestation juste exceptionnelle et porte littéralement tout le film sur ses épaules du début à la fin, dans tous les sens du terme, vu qu’elle est seule à l’écran la majeure partie du temps, donc encore plus de pression.

Sa solitude et les plans très bien pensés accentuent grandement toutes les émotions qu’elle ressent, et on finit par avoir l’impression d’être a ses côtés, nous aussi impuissants devant la force infinie du vide interstellaire, mais on tient bon, on s’accroche nous aussi et on l’a soutient tout du long grâce à l’empathie qui se noue obligatoirement.

Au final, un film vraiment formidable qui divisera beaucoup de monde, car il ne pourra pas faire de demi mesure. Soit on aime, soit on n’aime pas. Moi j’ai vraiment aimé, car mon intellect supérieur me permet d’apprécier plus efficacement ce genre de scénario, que le commun des mortels au QI d’huître qui ne pourra pas s’empêcher de faire des remarques tel que « OLOL Bruce Willis lui, il aurait tout niqué l’espace ! ».

Bref faites plaisir à votre rétine et à votre cerveau et allez voir cette pépite qu’est Gravity, et si vous n’aimez pas le film, je ne vous aimerais pas non plus ! ❤

ps: Je vous conseille également d’aller faire un tour sur ce lien d’Allocine qui fourmille de petites anecdotes sympa sur la conception de ce projet :
Cliquez là !

Hop pour l’acheter :

Gravity – DVD + DIGITAL Ultraviolet

Gravity – Blu-Ray + DIGITAL Ultraviolet

Publicités

3 commentaires sur « Gravity ou le film qui sublime l’espace ! »

  1. J’avoue que j’hésitais un peu, pour aller le voir. En effet, deux acteurs, je me suis dit « aïe » ça va être sûrement barbant. Finalement, ton commentaire m’a donné envie d’y aller voir de plus près. C’est bon, je sais quoi faire ce week end. Merci « Sky the pouik pouik » 😉

    J'aime

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s