[Collections]: Assassin’s Creed 4: Black Flag, l’édition Black Chest, La rétrospective !

Aye bande de bigorneaux !
Vous savez sans doute que demain Mardi 29 Octobre sortira officiellement Assassin’s Creed 4 : Black Flag.
Beaucoup de joueurs ont déjà pu mettre leurs gros doigts boudinés dessus quelques jours avant sa sortie officielle, moi compris.
Pas mal de gens l’ont également déjà terminé, ne profitant pas ou très peu de la pléthore de choses à faire, juste pour montrer à quel point ils sont trop forts d’avoir payé un jeu 70 boules, pour n’avoir fait que 30% du jeu en rushant la fin comme des phoques en rûte, pour pouvoir dire « OLOLZ mais il est trop court, c’est trop naze. Sort quand le prochain? ».
Bref ces gens là je leur souhaite la Pécole et la Tobu, mais ce n’est pas le sujet. Non, bande de jeunes ignorants, ou vieux parce que oui, y a peut être des vieux qui lisent aussi, faut pas faire de racisme, c’est moche aussi !
Donc le sujet d’aujourd’hui concerne comme vous l’avez sans doute deviné, Assassin’s Creed 4 : Black Flag, mais pas forcément le jeux en lui même. Non nous allons nous intéresser à son édition ultra collector, j’ai nommé la formidable édition Black Chest.
Déjà c’est quoi l’édition Black Chest ? Alors pour info il y a eu plusieurs éditions pour le jeux.


-La première et la moins chère s’intitule l’édition spéciale et ne contient que le jeu et deux contenus DLC pour 69.99 Euros

-La seconde se nomme l’édition Skull et elle se compose de :
-Un steelbook aux couleurs du jeu
-Un artbook
-La bande sonore originale
-2 Lithographies dans leur enveloppe protectrice
-Deux missions solo DLC
-Un DL solo/multi
Le tout pour 79.99 Euros, ce qui fait une édition plus que sympa, pour pas beaucoup plus cher.

-Ensuite vient l’édition Buccaneer qui contient la même chose que l’édition Skull avec en plus :
-Une statuette de 45 cm d’Edward Kenway sur le ni-de-pie du Jackdaw
-Un coffret collector du plus bel effet
-Un mission solo de plus que l’édition Skull, donc trois au total.
Le tout pour 99.99 Euros. Cette édition s’adresse surtout au collectionneur pour la statue et le coffret qui ont vraiment de la gueule.

Puis viens la dernière édition, celle qui nous intéresse aujourd’hui, la fameuse édition Black Chest. Pour récapituler, elle contient tout ce qu’il y a dans l’édition Buccaneer, à l’exception de la statue qui n’est pas la même, plus :
-Un diorama de 55cm mettant en scène le Capitaine Edward à la proue du Jackdaw
-Deux impressions sur toiles
– Des contenus additionnels solo et multi en plus que dans les éditions précédentes.
-Un coffret collector différent de la Buccaneer Edition.
– Le drapeau « Black Flag » et son crest des Assassins brodé.
Pour la bagatelle de 149.99 Euros. Objet collector ultime pour toute personne atteinte de collectionïte aigue. C’est l’une des plus belles éditions collector que j’ai pu voir, niveau détails et finitions. Quand on voit tout ce qu’elle contient, on n’a pas le sentiment qu’on ce soit foutu de notre gueule. Ok le prix est relativement élévé, mais là c’est justifié, certaines éditions collectors ne le sont pas, mais celle là, l’est clairement.
J’oubliais aussi de mentionner que le tout, fait le poids de 5Kg, donc, c’est un bon gros bébé.

Maintenant qu’on a passé en revue les différentes éditions existantes, passons dans le vif du sujet avec la présentation intégrale du contenu de ce collector.
-Avant tout il y a la boite. Elle est de très bonne facture, solide, protège bien tout le contenu et est assez spacieuse pour y faire rentrer votre Caniche adoré si ça vous amuse. Comme son nom l’indique, elle représente un coffre noir arborant le logo pirate de la confrérie des assassins, avec sur le dessus de la boite l’inscription « Dead men tell no tales », qui donne en Français « les morts ne racontent pas d’histoires ».

DSC_0076DSC_0077

photo (6)

Une fois la boîte ouverte on y trouve en premier lieu une carte aux trésors. Bien roulée et fermée grâce à une ficelle de cuir marquée du sceau de cire rouge des assassins.

Une fois dépliée, on voit qu’elle représente les différents continents du monde, rien de très surprenant, sauf que certains morceaux semblent manquer comme pour montrer qu’à l’époque la totalité du monde n’avait pas encore été totalement cartographiée. On apprécie donc le souci du détail. La carte en elle même est plutôt jolie avec pas mal de sortes d’enluminures. Pour ceux, à qui il viendrait l’idée de s’en servir comme papier toilette je vous le déconseille fortement, elle est un peu rêche, donc ça ne doit pas être trop agréable, même si je suis persuadé que certains d’entres vous aiment ça.

DSC_0081DSC_0082

-Ensuite nous avons les deux impressions sur toiles. L’une représentant le Capitaine Edward Kenway qui fait son badass, et l’autre montre trois navires de guerre pirates, avec sans doute le Jackdaw, au milieu, ce n’est pas bien clair. Les deux impressions sont de bonne qualité en plus d’être belles, et si vous avez deux jolis cadres, ça pourrait rendre vraiment bien. Après il vous suffira simplement de les accrocher dans votre salle de bain au dessus de la baignoire, pour que vous aussi puissiez vous prendre pour le plus formidable des pirates !

DSC_0084DSC_0086

-Voila le steelbook aux couleurs du jeu avec au recto, l’emblème pirate des assassins, et au verso, le capitaine Kenway. rien de bien particulier à dire la- dessus, le boitier métal aura forcément plus de gueule que la jaquette de base, pour contenir vos, jeux ou tout autres choses susceptibles d’y entrer, comme un petit croque monsieur pour votre quatre heure.

DSC_0087

-Hop nous voici sur la bande originale. Exit Monsieur Jesper Kyd qui s’était occupé des BO des précédents opus, cette fois ci c’est monsieur Bryan Tyler qui s’y colle. Il avait également composé la BO de Far Cry 3, qui était elle aussi de très bonne qualité.
Que dire de cette soundtrack…. hum, tout simplement qu’elle met une incroyable claque. chaque musique retranscrit admirablement bien l’ambiance « Pirate » avec une orgie d’instruments à cordes, avec le Violon en tête de liste, des percus bien placées, quand il faut etc etc. Bref une magnifique soundtrack de 31 morceaux puissants qu’on ne se lasse pas d’écouter, et qui vous prend aux tripes bien comme il faut.
Pour info la soundtrack est disponible sur Itunes en cherchant « Brian Tyler » pour 11.99 Euros, et franchement ça vaut le coup.

DSC_0088

-Ensuite voila l’ArtBook. Le seul reproche que j’aurais à lui faire est sa petite taille. Il regorge de très belles compositions et d’illus de très grande qualité mais le petit format de celui ci ne leur rend pas franchement justice. Un artbook au format traditionnel aurait été beaucoup plus appréciable, bon après je chipote hein, parce que même au petit format il reste très beau, mais ça aurait pu être mieux, et c’est un poil dommage.

DSC_0089

-L’enveloppe des deux lithographies. Déjà l’enveloppe en elle même donne l’illusion d’avoir une enveloppe vieillie, jaunie par les ans et ayant traversé toutes sortes d’épreuves dans le temps. Déjà rien que ça, cela met dans l’ambiance. à L’intérieur on retrouve donc les deux lithos, qui reproduisent un peu ce qu’on à déjà vu dans les impressions sur toiles, à savoir l’une d’ Edward Kenway, et l’autre par contre, représente bien le Jackdaw. Rien de spécial à dire mis à part qu’elles sont belles elles aussi.

DSC_0090DSC_0091

DSC_0092

-Après y a le jeux, encore heureux. Jaquette classique sans grande spécificité, c’est joli et ça fait son boulot c’est tout.

DSC_0093

-Viens le Drapeau !
Alors déjà le pliage est parfait, et met bien en évidence la tête de mort. Une fois déplié complètement on se retrouve avec un drapeau réellement énorme qui a vraiment la classe. j’ai été super étonné en le dépliant de voir à quel point il était grand. Je m’attendais à un format de type poster classique, sauf que là, il le fait facile deux fois. Très bonne surprise donc. Il dispose même de deux petits trous à sa base, comme vous pouvez le voir sur la photo, pour pouvoir l’accrocher comme un véritable drapeau. Nul doute que ça fera son petit effet si vous l’accrochez devant votre maison, un peu comme font les américains avec leur drapeau, les voisins devraient être content. Vous pouvez éventuellement vous l’accrocher pour en faire un cape, et courir bêtement dans tous les sens en criant que vous êtes super pirate, mais bon ça vous regarde hein.
Pour info, pour les gens qui aimeraient se le procurer sans avoir à acheter toute l’édition black chest (qui est en rupture de stock en plus), vous pouvez facilement le trouver sur l’Ubi Worshop au prix de 59.99 Dollars, sans compter les frais de port.
Je vous file même le lien direct tiens, parce que je suis sympa moi c’est comme ça :
http://store.ubiworkshop.com/assassins-creed/assassins-creed-iv-black-flag/accessories/others/assassins-creed-the-official-flag
enjoy !

DSC_0106DSC_0103

DSC_0102DSC_0104

On a aussi un petit fascicule montrant tout ce que les DLC bonus de l’édition vont donner. Personnellement je suis allé débloquer tout le contenu dans le solo. Ca se fait relativement rapidement, c’est surtout destiné pour les gens débutant l’aventure. Vous pouvez très bien aller le chercher quand vous en avez envie, mais autant y aller au début. Les armes ne sont pas complètement fumées. Elles sont meilleures que celle de base et représentent une bonne base pour commencer le jeux sans avoir à dépenser vos Reales durement gagnés pour acheter tout de suite de meilleurs armes. En plus les armes en questions ont des skin plutôt sympas.
Concernant les tenues déblocables, l’armure de sir Francis William Drake vous donnera l’allure d’un pirate en armure, avec un look vraiment classe. Vous ne disposerez plus de la capuche emblématique des assassins, mais c’est une moindre perte.
L’ensemble de Sted Bonnet, est assez simpliste quand à elle. Elle est élégante sans trop de chichi.
L’armure de Henry Morgan par contre quand à elle à vraiment une putain de classe. Elle se compose d’une redingote rouge sang et d’un tricorne à plume. Un peu le même look que Barbe noir, mais avec des couleurs différentes. Un très belle tenue donc.
Les améliorations esthétiques du jackdaw sont elles aussi du meilleur goût. Sted Bonnet donne des voiles blanches classiques, une figure de proue en forme de cheval doré en train de cabrer. Henry Morgan quand à lui donne des voiles noires comme les ténèbres et en guise de figure de proue, ni plus ni moins que la faucheuse en personne. Autant dire que ça impose le respect tout de suite.
D’autres bonus divers sont également rajoutés dans le jeu, comme des armes ou des pièces esthétiques du jackdaw, comme vous pouvez le voir sur les photos ci dessous.

DSC_0105DSC_0107

photo (5)DSC_0109

And the last but not least !
Le diorama !!!!!
Bon déjà pour le diorama je vous conseille de faire de la place dans vos vitrines ou autres, car une fois monté, il est énorme. On ne se rend pas bien compte de ses 55cm de haut sur la photo mais ça fait vraiment grand (il est super long aussi, limite 55 cm aussi en fait).
Quoi dire à part magnifique. Le diorama fourmille de détails divers et variés et c’est franchement appréciable. Ok c’est pas de la résine mais de l’espèce de plastique, mais ça ne les a pas empêché de fournir quelques chose de très bonne qualité. Suffit de voir le visage sur la photo que j’ai mise. Ok elle n’est pas super ressemblante au visage de Kenway, mais la tête est humaine. Les yeux sont peints correctement et tout, alors qu’ils auraient très bien pu un peu bâcler cette partie là, vu qu’on ne la voit pas franchement une fois la statue posée.
Une bien belle statue donc je vous laisse admirer la plupart des coutures avec les photos ci dessous.

DSC_0094DSC_0095

DSC_0098DSC_0099

DSC_0100DSC_0101

Voila donc pour cette rétrospective de l’édition black chest d’Assassin’s Creed 4: Black Flag.
Qu’on aime ou pas la série, on est tout de même forcé de reconnaître que cette édition bien qu’un peu onéreuse vaut son pesant de cacahuète. Elle dispose de pas mal d’objet qui trouveront facilement une place de choix dans vos vitrines ou étagères de collections, pour le plus grand plaisir de vos yeux.
J’ai encore pondu un pavé, mais bon je me voyais mal décrire cette collector avec des phrases courtes à la con genre « heuuu bah là c’est une boîte, elle est noire et y’a pleins de truc kewl dedans ! », autant allez regarder sur Youtube les unboxing des gamins de 12 ans qui font leurs vidéos sans savoir ce qu’ils vont y raconter, et ou on a plus envie de les taper qu’autre chose.
Voila j’espère que vous avez tout lu, sans quoi je vous souhaite à vous aussi la pécole et la tobu, et surtout que vous avez apprécié.

Rien n’est vrai tout est permis !

Publicités

Un commentaire sur « [Collections]: Assassin’s Creed 4: Black Flag, l’édition Black Chest, La rétrospective ! »

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s