Strike Vector !

Salutations bande de tas de ferrailles !

Aujourd’hui on va parler d’un truc bien viril, avec de l’acier brûlant, des mitrailleuses fumantes, une bonne odeur d’huile, et un moteur qui gronde comme jamais !

Et ouais ce coup-ci on va parler de Strike Vector !

Strike-Vector-Logo

Sous ce nom étrange se cache une petite perle bien nerveuse ! Développée par les p’tits gars de Ragequit Corporation, qui sont français, oui mesdames et messieurs, COCORICO MADAFAKA !!!

Le jeu essentiellement multijoueur vous mettra aux commandes d’un Vector, sorte de vaisseau futuriste armé jusqu’aux dents, massif, n’ayant rien à envier à un bon gros mecha japonais.

strike_vector_19

Une fois la partie lancée, on vous demandera de personnaliser votre tas de ferraille, en lui changeant ses couleurs, ses motifs, ses stickers, son cockpit et son réacteur (pour le cockpit et le réacteur, on ne peut pas vraiment les changer au départ, vu que les différents modèles se débloqueront au fils de vos parties).

Une fois cette petite étape qui ravira la jacky tunning passée, on vous demande de choisir son armement, et c’est là que les choses se compliquent !

En effet votre Vector à deux armes, une pour le clique gauche et l’autre pour le clique droit, et vous êtes libres de mettre celles qui vous chantent parmi un choix d’une dizaine d’armes différentes allant du fusil à pompe, au lance missile téléguidé en passant par le fusil de sniper plasma, le choix est donc large, et libre à vous d’agencer cela comme il vous plaira, un doublé fusil à pompe sera mortel en dogfight rapproché alors qu’un doublé sniper plasma sera une vraie plaie pour quiconque entrera dans votre champ de vision, pour peu que vous sachiez viser évidemment !

Une fois les armes choisies, il faut sélectionner deux particularités à vos armes, portée améliorée, cadence de tir accrue, rechargement plus rapide, dégâts plus conséquents etc… là aussi à vous de faire le bon choix.

strikevector_featured2_indiespring-e1387705255865

Vient ensuite le talent de spécialisation de votre Vector : réacteur plus performant en vitesse maximale, blindage plus résistant que la moyenne, invisibilité sur les radars à moins que l’ennemi ne soit proche de vous, et autres choix vous permettant de vous démarquer des autres !

Une fois tous ces choix effectués il vous en reste encore un à faire (comment ça « on s’en fout on veut jouer » ? Pour une fois qu’un jeu vous permet de faire un peu de personnalisation vous allez pas faire caguer nanmého !) qui pourra grandement vous sauver la vie à plusieurs reprises au cours de vos parties !

Il s’agit purement et simplement d’un panic button, à savoir plus ou moins une technique ultime qui vous permettra de vous sortir d’une situation extrêmement périlleuse, en gros pour donner plus de précision, dans les choix disponibles il y a la possibilité de se rendre invisible pendant un cours laps de temps, laisser une traînée de mines derrière vous, déployer une mine unique à tête chercheuse,  ou bénéficier d’une super accélération pendant un court moment etc. Autant dire que c’est plutôt pratique pour vous sauver les miches !

strike-vector-screenshot-ME3050221156_2

Une fois tous ces choix effectués, il ne vous reste plus qu’a vous lancer à corps perdu dans la mêlée en priant pour réussir à faire mouche avec votre nouvel arsenal ! Comment ? vous ne vous sentez pas encore prêt ?

Le jeux dispose d’une petite section donnant des conseils bien utiles aux joueurs qui viennent de débarquer, et on vous propose même de vous balader dans toutes les maps disponibles, non seulement pour vous essayer au pilotage histoire de bien vous habituer à sa prise en main véloce, mais aussi pour explorer un peu chaque niveau afin d’établir des routes de secours lorsque vous êtes acculé  ou tout simplement pour voler de partout en tirant dans tous les sens comme un maboule en hurlant pour vous défouler !

Une fois ce petit passage quasi obligatoire passé, il est enfin l’heure de se frotter au véritable challenge du jeu, le multijoueur !!!

Pour cela rien de plus simple, il suffit d’aller dans la section »server » et de sélectionner la partie qui vous attire le plus, parmi les différents modes proposés plutôt classiques qui ne dépayseront pas les habitués de multi puisqu’on retrouve : du Dethmatch, Team Deathmatch, Capture de point, Prime et autres !

Avant de finir je tiens tout de même à rappeler un petit quelque choses, parce que c’est suffisamment rare pour que ça ait le mérite d’être dit. Les développeurs ont annoncé que DLC verront le jour sur Strike Vector, mais que ceux-ci seront entièrement gratuit, pas juste les premiers mais tous, oui TOUS, vous avez bien lu ! C’est la fête du slip ! Voilà avouez que ça valait le coup comme annonce, nan ?

strikevector

Mais puisqu’une vidéo vaut mieux qu’un long discours, en plus de cette présentation je me permets de vous diriger vers deux vidéos que j’ai faites, montrant les différents aspects du jeu.

La première reprend ce dont je vous ai parlé dans cette article mais vous permettra de pouvoir  contempler tout ça en version plus détaillée, la seconde montre ni plus ni moins que des affrontements en multijoueurs ou je vais forcément briller par mon incroyable capacité à détruire absolument tous mes adversaire, vous vous en doutez !

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou suggestions, que ce soit sur le blog ou sur Youtube, et je me ferai un plaisir de vous répondre, car oui je suis comme ça moi, je suis généreux !

A très bientôt pour un nouvel article cosmique dont moi seul ai le secret !

Publicités

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s