Robocop !

Salutations bande de nanomachines !

Récemment je suis allé voir le reboot de la franchise Robocop au cinéma, en espérant que cela serait un peu mieux que la majorité des reboots qui sont en général foirés (houhou « Conan le barbare »  nouvelle génération!)

Donc aujourd’hui on va parler de Mechas madafaka !

Robocop-MCE-toffre-20x2-places-de-cinéma1

Donc pour info, « Robocop », réalisé par José Padilha, un réalisateur Brésilien dont les films ne sont jamais arrivés jusque chez nous, (Ça vous fait peur hein ?), qui a donc décidé de faire un remake à la sauce moderne du « Robocop » de Paul Verhoeven sorti en 1987, ce qui ne nous rajeunit franchement pas, je suis d’ailleurs né l’année suivante, c’est pour dire !

Donc pour la petite histoire de se reboot, on nous dit que la société « OmniCorp » spécialisée en robotique, inonde le monde de ses robots de combats pour maintenir la paix aux quatre coins du globe, m’enfin surtout dans les endroits où ça craint du boudin quoi. Mais voilà, le soucis c’est que OmniCorp aimerait bien vendre leurs robots pour faire de la protection civile à l’intérieur des villes américaine, histoire de foutre au chômage tous les gentils flics US bouffeurs de Donuts à longueur de journée. Bah NON ! Y a un vilain sénateur complètement coincé du derch qui veut pas, parce que selon lui les robots ne sont pas capables de prendre des décisions comme les humains, parce qu’ils ne ressentent rien du tout, ce qui pourrait être dangereux dans certaines situations, ce qui est complètement débile bien sur hein ? Franchement, des robots qui se détraquent et qui tuent des gens innocents, nan mais où il va chercher ça lui? Le sénateur en question est également majoritaire au niveau de la loi, donc OmniCorp l’a bien profond. Société qui est d’ailleurs dirigée par un Michael Keaton qui a pris un gros coup de vieux dans la gueule.

Coucou !

221458-michael-keaton-robocop-costume-a-sissy-suit

Un peu vénère OmniCorp cherche donc un compromis pour outrepasser la loi, et a l’idée de finalement mettre un être humain dans une machine. Ils se lancent donc dans la recherche de flics handicapés voulant bien être transformés en machine, histoire de rassurer le bon peuple avec une machine ayant des sentiments, puisque dirigée par un cerveau humain.

Parallèlement à ça, on suit les péripéties du héros, un flic de Détroit du nom d’Alex Murphy, qui ressemble pas mal à l’acteur du Robocop de 1987…. au niveau des cheveux !

robocop_2 The Cinema Society & Brooks Brothers With Grey Goose Host A Screening Of "Lola Versus" - Arrivals

Je vous l’avais dit, les mêmes cheveux quoi, dingue !….. ou pas !

Bon pour ceux qui connaissent l’histoire originale, pas de surprise, monsieur Alex Murphy est victime d’un malencontreux accident domestique à explosion concentrée dans sa gueule, le laissant à moitié mort, ce qui fera de lui un formidable candidat pour être transformé en machine !

Plusieurs mois de comas et de tripatouillages rectal après, ayant fait de lui une boîte de conserve sur patte, le voilà enfin prêt à péter des gueules. Admirez le changement par rapport à la version originale.

RoboCop-The-Musical-Murphy-Its-You-Peter-Weller-by-Jon-Al-Kaplan-legolambs joel-kinnaman-suits-up-for-robocop-reshoots-12

Pourquoi l’avoir fait en noir ? Tout simplement parce que c’est « TRAU D4RK TAVU », et aussi pour réussir à caler un blague faite par l’équipier de Murphy. Dans le film original c’était une femme, dans le reboot c’est un black, et la première fois qu’il le voit dans son nouveau costume chromé, il lui dit « ha bah voilà t’es enfin de la bonne couleur ! » Ba dum tsé !

Bon après le film est une suite de scènes de combats bien foutus, où RoboCop démonte la gueule de tous les pas gentils, jusqu’au dénouement final. Dit comme ça, on pourrait croire que le film est mauvais, alors que non pas du tout, il est même plutôt sympa en fait. Pas le film de l’année certes hein faut pas déconner, mais il y a peu de temps morts, un peu d’humour par ci par là, du bon Gunfight avec un RoboCop survitaminé qui combat non pas avec une arme, à savoir le fameux super pistolet qui sort de sa jambe, mais avec deux. Le pistolet en question plus une mitraillette légère, en sachant que les deux ne semblent pas avoir besoin d’être rechargés vu comme il fait pleuvoir le plomb dans tous les sens sans qu’elles ne s’arrêtent jamais de tirer. Bref, on ne s’ennuie pas, c’est dynamique, et même si notre ami de fer à l’air de peser deux bonnes tonnes (c’est d’ailleurs très bien retranscrit, on sent bien que le perso est très massif), il reste extrêmement mobile, court, saute etc, ce qui ne donne pas l’impression de voir un inspecteur Derrick métallisé.

robocop_new_ed_209_0

Au final un bon film bien sympa, pas soporifique et divertissant. A voir si vous ne l’avez pas vu, vous y passerez un bon moment, à condition de bien aimer les robots quand même et le trip Mecha.

Huilez vous bien et à la prochaine !

Hop pour l’acheter :

RoboCop (DVD)

RoboCop [Blu-ray]

RoboCop – Blu-ray + DVD + livret – Edition limitée boitier métal

Publicités

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s