Monuments Men !

Salutations bande de contrefaçons !

Vous pensiez tout connaître de la Seconde Guerre Mondiale vu les nombreux films la dépeignant ? Bah non vous vous mettez le doigt dans l’œil, bien profondément !

Aujourd’hui c’est Monuments Men !

monuments_men

 

Alors pour la petite fiche technique, c’est un film américano-allemand de George Clooney basé sur le livre « Monuments Men » de Robert M. Edsel paru en 2009, et c’est également tiré d’une histoire vraie.

Le film réunit une sacrée brochette d’acteurs qui n’ont plus rien à prouver tels que George Clooney himself, Matt Damon, Bill Muray, Cate Blanchett, John Goodman, notre Jean Dujardin national, Hugh Bonneville, et Bob Balaban pour les plus connus. Du beau monde donc !

Pour le petit rappel historique, le tristement célèbre Adolphe Hitler a toujours été tout au long de sa vie un passionné d’art. Il a d’ailleurs échoué par deux fois son admission aux beaux-arts, on peut d’ailleurs supposer que s’il avait été accepté, aujourd’hui il serait sans doute plus connu pour ses toiles que pour ses atrocités, surtout qu’il n’était pas mauvais.

streetscene_1466609i

Donc comme je le disais, après les refus d’admission, et diverses autres revirements, il est devenu le personnage à la moustache style crotte de nez et coiffure bien peignée que nous connaissons. Mais une chose subsistait, sa passion pour l’art, c’est pourquoi une fois à la tête de son troisième Reich, il entreprit un pillage massif d’œuvres d’arts partout en Europe dans le but de se construire son propre musée, le « Führer Museum ». Sans doute une vengeance personnelle à l’encontre des Beaux-Arts qui lui ont pourri son rêve de devenir artiste peintre, genre « je peux pas devenir peintre, bah je vais posséder toutes les œuvres du monde et je vous emmerde ».

A partir de ce moment-là, il fallait bien évidemment l’arrêter à tout prix, mais également récupérer les tonnes d’œuvres dérobées pour les restituer, car comme le dit très justement George Clooney au début du film « Détruisez les maisons d’une civilisation, elle les rebâtira, mais détruisez les souvenirs de celle-ci, qui fait d’elle une civilisation et là c’est irréversible » à quelques mots près. C’est pour ça que le Général Eisenhower lança en 1944 le projet « Monuments, Fine Art, and Archive program » surnommé « Monuments Men » afin d’envoyer des conservateurs de musées, des historiens, des artistes, des architectes, des professeurs, et des restaurateurs d’Art sur le terrain afin d’analyser et retrouver un maximum d’œuvres pour sauvegarder le patrimoine artistique et historique de notre civilisation. C’est donc sur ça que va se concentrer le film.

The-Monuments-Men

Désolé pour la longue explication, mais faits historiques obligent, et puis comme ça vous vous coucherez moins con ce soir, et franchement de vous à moi c’est pas plus mal !

Dans le film l’histoire est bien entendu modifiée pour que ce soit plus simple à raconter et plus attrayant. On va suivre une équipe de huit personnes, ( sept personnes dans le milieu de l’Art, et un soldat parlant allemand faisant office de traducteur) dans leurs périples. Je tiens à préciser qu’en vrai il y avait 345 hommes et femmes de treize nationalités différentes pour mener à bien ce projet.

Autre avertissement également, n’allez pas voir ce film en imaginant voir un « Il faut sauver le soldat Ryan 2 », il n’y a aucune scène d’action et ce n’est absolument pas le but du film. Je vous rappelle qu’on suit des historiens d’Art envoyés retrouver des œuvres d’Art, qui n’avaient absolument pas le combat comme vocation. Cela s’oriente d’avantage comme une immense course contre la montre à l’échelle européenne, puisque autre rappel historique, les troupes allemandes avaient pour ordre de détruire absolument toutes les œuvres en leur possession si Hitler venait à mourir, et oui beaucoup ont été détruites, mais également sauvées par les Monuments Men.

On suit donc George et son crew dans sa préparation physique, mention spéciale à John Goodman et Bill Murray sur le parcours du combattant, un vrai bonheur.

article-2517310-19CD9A6200000578-531_634x286article-2335223-1A20537C000005DC-180_634x738

Puis on va les accompagner de leur débarquement sur les plages normandes (après le D-day) jusqu’à la fin de la guerre.

Je ne m’attarderai pas d’avantage sur l’histoire au risque de vous spoiler, mais concernant le film en lui-même, contrairement à ce que peuvent en dire les critiques sur le net et autres, je n’ai pas trouvé le film mou, ni chiant, ni soporifique, au contraire il est intéressant. Il se paye même le luxe d’être drôle dans beaucoup de scènes, ce qui est relativement difficile à faire compte tenu de la période qui ne s’apprêtait guère à la rigolade. M’enfin quand on voit les acteurs du casting, ça aurait été un crime de ne pas avoir de bons moments comiques, mais pas à l’excès, juste ce qu’il faut. Certains binômes sont d’ailleurs bien tordants, Goodman-Dujardin et Murray-Balaban en tête de liste.

monumentsmen_2824135b

On sent bien l’importance de leur mission et que chaque minute compte, ce qui dynamise le rythme de manière agréable.

Alors oui après je vous vois bien venir avec vos « ouais c’est juste un film que George Clooney a fait avec ses potes comme ça pour se détendre et c’est tout ». Oui il n’a pas caché avoir fait ce film avec des gens qu’il apprécie et considère comme ses amis, ce qui de mon avis est beaucoup mieux, puisqu’on voit une réelle synergie entre tous les acteurs et le tournage n’a pas du être désagréable non plus, et ça se sent bien au visionnage, vu que la prestation de chacun est impeccable. Puis franchement, moi aussi je veux bien être un pote à Clooney si c’est pour faire un film de cette qualité là entre potes. Il fait même intervenir son propre père sur une petite scène, ce qui renforce bien le sentiment de film fait avec des gens qu’il aime, sans pour autant foirer l’histoire puisqu’une vraie recherche est faite et qu’on prend plaisir à la suivre.

372679.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Au final une très bonne surprise, avec un sujet qu’on avait encore jamais vu jusqu’à maintenant, et pourtant y en a eu un paquet de films sur la Seconde Guerre Mondiale. Un véritable hommage aux gens qui ont œuvré dans l’ombre directement sur les champs de batailles pour que le patrimoine artistique de notre civilisation ne parte pas en fumée. Si vous n’êtes pas un gros con le film devrait vous toucher sinon c’est dommage pour vous.

Pour finir cet article je vous donne également le lien du site officiel des véritables Monuments Men où vous pourrez en apprendre d’avantage sur leur histoire (attention le site est en anglais)

http://www.monumentsmen.com/

 

À la prochaine pour un nouvel article formidable !

 

photo :

-20 Century Fox

-Geoff Robinson

Hop pour l’acheter :

Monuments Men (DVD)

Monuments Men [Blu-ray]

Publicités

3 commentaires sur « Monuments Men ! »

  1. Comme d’habitude, j’ai pris un réel plaisir à lire cet article sur le thème du cinéma, pour nous faire découvrir un film à l’affiche. Comme j’aimerais que plus de critiques qui se disent professionnels en prennent de la graine et nous en « pondent » un peu plus dans cette fibre plutôt que leur gargarismes barbants. C’est frais, rhytmé, instructif avec toujours cette note d’humour et surtout, ça donne envie d’aller le voir. Merci beaucoup, continue comme ça. J’attend avec impatience, le prochain! @+ de te lire.

    J'aime

  2. Ça y est, j’ai été le voir et vraiment c’est un très bon film. J’ai vraiment beaucoup aimé la dévotion de ces hommes pour l’Art, afin de nous permettre de s’en délecter aujourd’hui. Lorsque je dis « hommes » c’est bien évidemment au sens général car dans cette quête il y a eu une femme et elle fût un élément majeur. Dans le film c’est Claire Simone. Cate Blanchett interprète le rôle. En réalité, elle s’appelait Rose Valland et grâce à elle une multitudes d’œuvres ont pu être sauvées. Voir le lien suivant:

    http://culturebox.francetvinfo.fr/rose-valland-lune-des-veritables-monuments-men-150687

    J’ai toujours été époustouflée par les diverses merveilles que les grands artistes nous ont léguées. Où que j’aille, j’en profite toujours pour les découvrir. Mais à partir d’aujourd’hui, je les regarderai avec un autre œil.

    J'aime

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s