Ninja Turtles, le retour des bouffeurs de pizza !

Salutations bande de mutants translucides !

Si comme moi vous êtes nés dans cette glorieuse époque des années 80, vous avez sans doute connu pléthore de dessins animés que vous regrettez encore aujourd’hui, tant le niveau actuel a baissé sur pas mal de licences. Mais l’un d’entre eux vous a surement marqué plus que les autres, d’une part par son générique entraînant que vous avez maintes fois essayé de chanter parfaitement, en vain ,et d’autre part parce qu’à chaque visionnage d’un épisode vous étiez subitement pris d’une envie irrésistible de manger de la pizza ! J’imagine que vous avez déjà compris de quoi je voulais parler, oui il s’agit bien des mangeurs de pizza les plus connus de toute la Pop Culture, je veux bien sure parler des Tortues Ninja, et plus précisément du dernier film sorti, encore actuellement en salle !

Teenage-Mutant-Ninja-Turtles-affiche-france

Hop petit passage technique, le film est réalisé par Jonathan Liebesman, produit par Michael « Kaboom » Bay, Nickelodeon Movies, Platinum Dunes et distribué par Paramount Pictures. Avec dans les rôles principaux : Megan Fox (April O’Neil), Pete Ploszek (Leonardo), Alan Ritchson (Raphael), Noel Fisher (Michelangelo), Jeremy Howard (Donatello), William Fichtner (Eric Sachs), Tahoru Masamune (Shredder), Danny Woodburn (Splinter), Will Arnett (Vernon Fenwick).

Si vos souvenirs sont bons, vous vous rappellerez qu’il y a déjà eu des films Tortues Ninja au début des années 90, et des très bons en plus. On imagine à quel point ce nouveau film était attendu par les fans, mais au final réussite ou déchet ? C’est ce qu’on va essayé de voir ensemble !

Point de vue histoire, le film reprend plus ou moins l’histoire de base telle qu’on la connaît, toujours avec le mutagène en guise d’élément central, mais modifie/simplifie volontairement le reste en ajoutant/enlevant des personnages histoire de ne pas faire une pâle copie de ce qu’on connait déjà. Les jugements auraient sans doute étaient encore plus sévères avec les libertés du scénario j’imagine.

On se retrouve donc avec une histoire qui ressemble à celle qu’on connait mais qui est différente, ce qui personnellement ne m’a pas dérangé outre mesure dans le sens où elle est cohérente. Tout est expliqué et on comprend sans problème l’intrigue.

Plutôt simple, elle n’en est pas moins efficace. Un homme d’affaire véreux à la solde de Shredder, veut contaminer la ville à l’aide d’un agent chimique mortel, afin de vendre à prix d’or l’antidote pour devenir un héros aux yeux de tous.

Le premier point qui a un peu chagriné les fans c’est le nouveau look des tortues qui s’éloigne à des années lumières de leur apparence dans les comics/dessins animés/films, les faisant ressembler plus à des aliens, qu’autres choses. Jugez par vous même.

Ninja-turtles-une-carapace-vide-e1413300145152

teenage-mutant-ninja-turtles-movie-trailer-2014-michelangelo-no-mask-master-splinter-revealed-in-first-tv-spot-for-teenage-mutant-ninja-tur

Les tortues ninjas des films de 1990 se sont d’ailleurs mis en PLS dans un coin à la vue de leurs descendantes.

TMNT

Autres point perturbant : Shredder !

comparez plutôt :

TMNT1987_Shredder

Celui issu du dessin animé ressemble beaucoup à celui du comics, donc tout va bien.

shredder

celui des films des années 1990, là encore on est dans le ton.

shredder11545

voilà celui du film dont on parle aujourd’hui. Ok je troll un peu mais sérieusement, y a que moi qui voit l’enfant illégitime d’un accouplement raté entre Optimus Prime et Edward aux mains d’argent là ? Dites vous que ce bon vieux Shredder fait également les même bruits que nos amis les Transformers quand il bouge. Ce qui m’amène à me demander si Michael Bay n’a pas filer quelques bons conseils à lui, au réalisateur, pour créer ses personnages !

Pour le personnage d’April O’Neil, on retrouve donc, comme je l’ai dit plus haut, Megan Fox, qui généralement obtient ses rôles plus par sa plastique que par son jeu d’actrice justement. Suffit de voir sa filmographie où elle est principalement cantonnée aux rôles de bonne potiche bien cruche qui sert à rien. Est-ce le même cas ici ? Oui et non en fait, et c’est plutôt intéressant. Alors, oui elle sert à rien dans le sens ou ceux qui combattent dans le film, ce sont les tortues ninjas et pas elle, mais en tant que journaliste c’est elle qui amène les éléments qui font avancer l’histoire grâce à ses investigations, comme la April O’Neil des comics/dessins animés. Bon bien sur comme elle, à chaque fois qu’elle fait un truc, elle s’attire des emmerdes et ça lui retombe sur la gueule, mais c’est un détail. Fait extrêmement important à souligner également, elle est habillé convenablement et ne finit pas à poil, on ne la voit jamais en sous vêtement non plus, ce qui est assez rare dans sa carrière pour qu’on puisse le noter !

Par contre, on passera sous silence son confrère journaliste qui sert de sidekick rigolo pour faire des vannes mais qui en fait n’est pas drôle du tout, et ne sert finalement pas à grand chose.

megan-fox-teenage-mutant-ninja-turtles-set-photos-los-angeles-march-2014_2

Pour les méchants en revanche, contrairement à Shredder qui est abusivement puissant et trop badass, les autres ont le charisme d’une amibe et sont aussi utiles que cette dernière, ce qui est un peu dommage.

Les scènes d’action sont quand à elles bien foutues, on en prend plein la figure et, il est plaisant de revoir nos quatre chevaliers d’écailles latter la tronche à tout le monde. On a droit également à quelques passages qui font sourir grâce aux pitreries des frères verdâtres et c’est agréable, sans tomber dans le lourdingue. Pas mal de » fans services » également, que les fans et connaisseurs ne manqueront pas de voir, et c’est toujours bon à prendre.

Au final on obtient un bon film, bien correct, qui fait passer un bon moment. Ce n’est certes pas le film de l’année, mais il a le mérite de relancer la licence au cinéma avec quelques choses de solide qui tient la route. Ça faisait des années qu’on ne les avaient plus vues incarnées au cinéma et le résultat n’est pas décevant, loin de là. Personnellement je m’attendais à bien pire que ça et je ne le sentais vraiment pas, mais finalement c’est cool !

Vous pouvez donc aller le voir sans soucis, ça ravivera pas mal de souvenirs et vous aurez envie de vous ruer sur le premier magasin de jouets pour acheter des produits dérivés en poussant des « Cowabunga » frénétiques !

4S-VFX-059-LC

Merci de m’avoir lu mes chers adorateurs, à la prochaine pour un nouvel article cosmique !

Publicités

Un commentaire sur « Ninja Turtles, le retour des bouffeurs de pizza ! »

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s