La Grande Aventure Lego !

Salutations bande de briques jaunes citrons !

Si vous suivez un peu l’actualité cinéma, vous savez qu’actuellement un film basé sur les nombreuses franchises Lego est en salle.

Je préviens tout de suite. Si vous êtes un vieux con qui a oublié son âme d’enfant sur une aire d’autoroute il y a des années, vous pouvez passer votre chemin et retourner jouer avec vos crottes de nez, car je ne parle pas aux vieux cons, c’est comme ça, je sais c’est soudain, mais faut s’y faire.

affiche_la_grande_aventure_lego

Déjà pour commencer, sachez que j’aurais pu réduire cet article à un seul mot pour décrire ce film, et ce mot aurait été « Parfait ». Complètement dingue, hein ? Absolument parfait ? Ouais, limite autant que moi en fait.

Mais bon l’article aurait été surement moins intéressant à lire si j’avais opéré de cette manière.

Alors je vous vois déjà arriver avec vos gros sabots là « ouais mais c’est juste un film commercial de Lego pour vendre encore plus de Lego, c’est dégueulasse ». Sachez que vous n’avez pas complètement tort, mais pas complètement raison non plus.

Lego aurait en effet pu jouer sur sa notoriété auprès des jeunes et des moins jeunes, pour pondre un film bête et méchant afin de vendre encore plus de produits, sans vraiment se soucier de la qualité à l’arrivée. Lego reconnait avoir fait le film dans un but lucratif pour vendre en masse leurs nouveaux jouets, mais franchement, est-ce étonnant de la part d’une compagnie qui est censé faire du profit pour subsister ? Faudrait arrêter d’être con, (ça sera vraiment difficile pour certains) et de crier à la conspiration à chaque fois que quelques chose sort avec le même procédé. Par contre ici on a droit à un film d’une qualité exceptionnelle qui ravira petit et grand, et ça c’est bon !

images

Histoire de ne pas vous spoiler le scénario, je ne vais vous dire que le strict nécessaire, à savoir qu’on suit les aventures d’Emett, gentil ouvrier de chantier, qui semble satisfait de sa vie, heureux, et qui a une vie des plus banale.

Mais, car oui il y a un « mais », un jour en trouvant une mystérieuse brique rouge, sa vie va complètement basculer et il va se retrouver mêlé à une prophétie complètement farfelue dont il serait apparemment l’élu, censé sauver les différents univers Lego. Autant dire que c’est pas une mince affaire surtout pour les épaules d’un héros qui n’a jamais pensé par lui-même, préférant lire des instructions pour régir sa vie.

Mais pas d’inquiétude, car il ne sera pas seul dans son périple, Batman, Cool Tag, Vitruvius, Benny l’astronaute, Unikitty, Barbe d’Acier et bien d’autres seront là pour essayer de l’épauler dans son lourd fardeau consistant à enrayer les plans diaboliques de Lord Business, même si c’est pas évident tous les jours comme vous le verrez !

LA+GRANDE+AVENTURE+LEGO+PHOTO1Barbe_d'Acier-70807

L’histoire en elle-même peut paraître simpliste dans son déroulement puisqu’elle suit le principe du monomythe de Joseph Campbell qui veut que toutes les histoires racontées ne sont que des variations d’une seule et même histoire puisqu’elles suivent toutes le même schéma scénaristique (héros nul à chier qui part à l’aventure malgré lui, ou pas, qui rencontre un mentor qui va le former, pour affronter un parcours semé d’embûches. Un événement va faire que le héros se connaît mieux lui-même et gagne en puissance. Le héros gagne, et utilise le pouvoir final ou autres pour rétablir l’ordre/la paix) . Je vous conseil d’ailleurs d’aller jeter un coup d’œil sur ce sujet sur internet. Non seulement vous vous coucherez moins con, et ça franchement c’est tout de même une victoire pour moi, et en plus vous ne verrez plus de la même manière les films que vous verrez à l’avenir puisque ça va vous donner à réfléchir. Double utilité donc !

21056766_20131112080748492.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Une fois que vous aurez compris tout ça, vous pourrez essentiellement vous focaliser sur les bonnes trouvailles de l’histoire. Si vous êtes un habitué des jeux Lego sur console, vous allez retrouver dans l’intégralité du film, l’humour si efficace dont regorgent les jeux. C’est simple les gags sont omniprésents, pas de façon lourdingue, non, mais bien pensés, et ça fait mouche à chaque fois, et si vous ne riez pas c’est que vous êtes con tout simplement, car vous n’avez pas d’humour !

Autre point emprunté aux jeux vidéo, et perfectionné ici : le principe de maître bâtisseur. Vous savez dans les jeux quand vous arrivez devant une borne interactive et que votre personnage se met à construire frénétiquement des trucs énormes avec toutes les pièces qui lui tombe sous la main ? Bah là c’est exactement pareil, transposé en ce que j’aime appeler « La vision du Bâtisseur » qui fait un peu écho, à la faculté de Neo dans Matrix lui permettant de voir le monde en code binaire et pouvant le changer à sa guise pour influencer son environnement. Sauf qu’ici nos chers Maîtres Bâtisseurs voient les pièces légo en surbrillance avec leurs numéros de série et peuvent les utiliser pour construire tout ce qui leur passent par la tête ! C’est d’ailleurs extrêmement bien fait dans le film.

Lego-la-grande-aventure-2

Autre point intelligent. Lego a réussi à faire du placement de produits de ses autres gammes de jouets. Au cours du film on va tour à tour passer de la ville reprenant la gamme « Lego City », pour aller dans le Far West, de la gamme du même nom, en passant également par la gamme médiévale, sans compter que parmi les Maîtres Bâtisseurs on retrouve Batman, Superman et compagnie de la gamme DC Comics, Michelangelo de la gamme Tortue Ninja, Gandalf du Seigneur des Anneaux, Dumbledor d’Harry Potter, Milhouse de la gamme Simpson, les Ninjas de Ninjago etc etc, vous donnant non seulement envie d’acheter les boîtes tirées du film, mais aussi celles de leurs autres licences et ça, c’est super fort, vraiment. Parce que non seulement ce n’est pas fait de façon débile, car c’est mis en scène de façon cohérente, mais en plus ça marche ! En sortant du film, j’ai eu l’envie irrépressible de claquer tout mon argent cosmique dans des boîtes lego diverses et variées.

The-LEGO-Movie-Morgan-Freeman-est-VITRUVIUS

Comme si le film n’était pas déjà assez excellent comme ça. Des éléments de la vie réelle sont incorporés au monde lego. Par exemple Lord Business qui utilise une lame de Cutter en annonçant que c’est l’épée de la destruction ou je ne sais plus quel nom, ou encore un tube de glue dont la marque n’est plus complètement lisible, formant le mot « Kragle » est considérée comme l’arme la plus puissante de l’univers.

Cela ne vous fait pas penser à un autre film mettant en scène des jouets ? Non ? Toy’s Story, ça vous dit quelque chose ? Bah voilà c’est exactement ça. Le film procure autant de plaisir que Toy’s Story dans le principe où on suit les aventures de simples jouets.

304315-lego-la-grande-aventure-diapo-2

Comble du comble, le film se paye même le luxe d’avoir une morale belle comme tout à la fin, digne d’un Toy’s Story justement, et rien que la vue de ces passages là devrait vous faire retomber inévitablement en enfance, et ça c’est beau, vraiment. Peu importe son âge, l’envie de rentrer chez soi pour enlacer ses jouets en jouant avec comme un fou va forcément vous arriver en pleine poire, et c’est pas plus mal.

Pour finir ce long article d’un film formidable, je tiens à préciser aussi que le film est beau, l’animation est magnifiquement parfaite et fluide, ce n’est jamais chiant, et on ne s’ennuie à aucun moment. Il se passe toujours quelque chose à l’écran et il n’y a pas de temps morts. L’humour est omniprésent, et on se surprend à sourire très souvent (beaucoup de gens riaient dans la salle, et ce n’était pas que des enfants). Les personnages sont extrêmement attachants, mention spéciale à Benny l’astronaute, Unikitty le chat licorne et Barbe de Fer parce qu’il est trop badass. L’histoire est belle, et intéressante et la morale de fin, est parfaite.

The_LEGO_Movie_UniKitty

Donc voilà si après avoir vu ce film vous avaez une envie pressante d’aller acheter des lego pour jouer avec comme un fou en rentrant chez vous, même si vous avez largement dépasser la quarantaine, c’est complètement normal donc ne vous inquiétez pas, et faites-vous plaisir !

On pourra dire ce qu’on voudra, c’est un énorme Epic Win de la part de Lego et j’espère vraiment qu’ils pondront d’autres productions de la qualité de celle-là, parce que j’en redemande. Pour moi le pire moment du film a été quand les lumière du cinéma se sont rallumées une fois le film terminé. Donc allez-y, c’est à voir les yeux fermés, enfin non sinon vous n’allez rien voir et ça serait con, au prix où sont les places de cinéma.

la-grande-aventure-lego-600x280

Je tiens également à préciser que comme vous vous en doutez, de nouvelles boîtes lego à l’éffigie des héros du film ont vu le jour, mais également un jeu vidéo reprenant l’histoire du film !

En espérant que cet article « pavesque » vous décide une bonne fois pour toute à aller dans un cinéma, prendre du bon temps avec ces charmantes petites briques jaunes !

A la prochaine pour un nouvel article toujours aussi formidable !

Hop pour l’acheter :

La Grande aventure Lego (DVD)

La Grande aventure Lego [Blu-ray]

Publicités

4 commentaires sur « La Grande Aventure Lego ! »

Laissez donc un commentaire cosmique unilatéral

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s